Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - The 23 février 2020 - 06h25
The information contained in this page are valid for sure that until that date and time.

Les Archives du Pas-de-Calais (Go to home)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

RSS feeds

Vous êtes dans : Archives > Découvrir > Chroniques de la Grande Guerre > À l'écoute des témoins > 1916 > Le 8 février 1916 : les gazettes de chez nous

Le 8 février 1916 : les gazettes de chez nous

Le 8 février 2016

La presse locale est totalement perturbée depuis le début du conflit. Certains journaux ont été purement interrompus, d’autres ont été contraints de redéfinir leurs priorités, venant dorénavant en aide à la population dans la vie quotidienne et relatant autant que possible, sous la contrainte de la censure, l'évolution des opérations militaires.

L’interruption sera plus ou moins longue selon les titres du fait de la mobilisation de leurs journalistes, de certains imprimeurs et de leurs typographes, et en raison de la réduction de l'approvisionnement en papier et de la hausse des prix qui en découle. Avec ironie et une certaine nostalgie, Robert d’Artois évoque ici les titres de quelques journaux qui ne sont plus publiés dans l’Arrageois.

Notre cher Arras - Les Gazettes de chez nous 

Les habitants d’Arras aimaient la lecture. Aussi, ils dévoraient (des yeux, entendons-nous) force livres et des tas de journaux. Devant tant de besoins, il fallait des "ressources"correspondantes. Arras possédait sa presse locale : l’Artésien, l’Avenir, le Courrier, la Croix, l’Éclaireur, le Journal d’Arras, la Semaine religieuse, la Vie arrageoise, etc.
Je dois en oublier. Mille excuses. Depuis août 1914, il est passé tant d’eau sous les ponts, y compris ceux de l’Yser, que je serai pardonné.

Pauvres feuilles dispersées par la tempête de fer et de feu ! Nous aimions vous lire… Il faut si peu de choses, en province, pour alimenter une conversation... "Avez-vous lu tel journal ? Oh ! ma chère ! M. X … Y est mis rudement à place !".

L’émouvante question des poubelles était une mine inépuisable, les chiens écrasés ou enragés ( ?) fournissaient parfois jusqu’à huit lignes ! Les poivrots impénitents et les voleurs sans vergogne étaient fustigés noblement… Les citoyens à poigne c’est-à-dire capables d’arrêter un cheval emballé ou presque se voyaient couvrir de louanges !... Et les noyés du Pont de Grès (bâti en fer)… le délabrement effarant des cabines de l’école de natation… la confiscation à l’abattoir d’une vache tuberculeuse et d’un porc "fourbu"… aidaient à "boucher le canard"…

Ah ! chères gazettes de chez nous ! Toutes se sont tues. Elles se réveilleront au jour de la victoire.

Je m’en voudrais si je ne consacrais quelques lignes de fidèle souvenir à l’adresse de la Croix d’Arras et des Mines et de son imprimerie : la "Presse populaire". Une douzaine d’années passées dans une maison créent des liens d’amitié qu’une marmite boche ̶ même de 420 ! ̶ ne saurait briser… La tourmente a éloigné son chef qui était le plus doux des patrons. Et le rédacteur de La Croix, ami vénéré et Mécène écouté, se dévoue sans cesse.

"Pour Dieu ! pour la France !" telle était la devise du journal. Le journal est en repos, mais la devise est toujours en activité. Le rédacteur en chef est devenu aumônier des soldats. Qu’il reçoive ici le salut de son humble collaborateur d’hier ̶ et de demain, s’il plaît à Dieu !

Puissions-nous bientôt réentendre le bruit aimé de nos imprimeries…

R. D’ARTOIS.

La Croix du Nord, mardi 8 février 1916. Archives départementales du Pas-de-Calais, PE 135/18.

Evénements relatifs

Le 6 février 1916 : la question du papier

Le 6 février 1916 : la question du papier

Durant la guerre, la presse française vit sous la menace d’un approvisionnement insuffisant en p...

Le 6 février 2016 Le 6 février 1916 : la question du papier
Le 25 novembre 1916 : à nos lecteurs, à nos amis

Le 25 novembre 1916 : à nos lecteurs, à nos amis

À partir de 1915, avec l’apparition de l’expression "bourrage de crâne" et face aux attaques de...

Le 25 novembre 2016 Le 25 novembre 1916 : à nos lecteurs, à nos amis
Le 4 avril 1917 : le régime de la presse

Le 4 avril 1917 : le régime de la presse

Avant la guerre, la presse du Pas-de-Calais jouit d’une vitalité remarquable, tant par la divers...

Le 4 avril 2017 Le 4 avril 1917 : le régime de la presse

 

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits