Archives - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Enquête nationale auprès des internautes des sites d'archives

Votre avis nous intéresse : il nous permettra de mieux vous connaître pour mieux répondre à vos attentes.
Merci par avance de prendre quelques minutes pour répondre à l'enquête dont une version existe en anglais, et de le faire à l’issue de votre visite sur notre site. 

Pour en savoir plus sur l'enquête et retrouver le lien vers le questionnaire à tout moment, consultez l'article dédié dans la rubrique Actualités

La mascotte des Poilus

Photographie noir et blanc d'un soldat assis devant une table sur laquelle est posé un petit chien. Derrière, trois autres soldats posent devant une tente.

Aubigny-en-Artois durant la première guerre mondiale : soldats posant devant leur tente. Photographie en noir et blanc, 1914-1918. Archives départementales du Pas-de-Calais, 4 Fi 2943.

Au-delà du cadre familial, le chien se manifeste dans diverses activités aux côtés de l’homme. L’image ci-contre, représentant un soldat avec un petit chien assis sur une table de fortune, en est le témoignage direct. En période de guerre, tout comme les humains, les animaux sont emportés dans la tourmente. Ils en ressentent à bien des niveaux les méfaits mais, au sein de leur détresse, apportent néanmoins à l’homme un réconfort digne d’intérêt. Ils peuvent devenir le compagnon et l’ami fidèle du combattant ou de l’unité militaire. Camarade intime, il comble sans aucun doute la solitude et sert de soutien et de confident. Peut-être trouvé errant dans les décombres d’un village abandonné en ruines, fidèle à un maître abattu, ce chien d’adoption suit le soldat, allant jusqu’aux tranchées où, indéniablement, il augmente le moral des troupes durant la première guerre mondiale.

Outre cet aspect affectif, le chien occupe de nombreux autres rôles utilitaires au sein de la guerre, qui font appel à sa force, à son agressivité, à sa docilité comme à son flair, et pour lesquels il est spécifiquement entraîné. Il peut être chien sanitaire à la recherche des blessés sur les champs de bataille, chien télégraphiste qui rétablit les communications coupées en franchissant tous les obstacles, ou encore chien anti-char à la recherche d’explosifs, parachutiste, espion, contrebandier, tireur de charrette et de mitrailleuse.

Il reste néanmoins dans tous les cas l’ami fidèle de l’homme.