Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 30 mars 2020 - 07h04
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Découvrir > Service éducatif > Dossiers pédagogiques > Le Pas-de-Calais et la Révolution

Le Pas-de-Calais et la Révolution

La Révolution a profondément bouleversé la société française. Elle marque une rupture politique, sociale, économique et culturelle avec l’Ancien Régime et donne naissance à la France moderne.

Rédaction des cahiers de doléances, représentation aux États généraux, mise en place des nouvelles institutions, grandes figures locales de la Révolution, constitution civile du clergé, vente des biens nationaux, Terreur sont autant de thèmes étudiés et illustrés de documents variés provenant des riches fonds des archives départementales.

1788-1789 : le peuple a faim !

À la fin de l'Ancien Régime, la situation économique et sociale est très critique et la disette des grains est en partie responsable de la misère.

En route vers les états généraux

Pour faire face aux difficultés financières et économiques du royaume, Louis XVI accepte au cours de l'été 1788 la convocation des états généraux du royaume qui n'avaient pas été réunis depuis 1614.

Maximilien de Robespierre, l' "Incorruptible"

Robespierre, un Arrageois à Versailles, ou le début d'une brève mais intense carrière politique.

Communes et départements : l'héritage révolutionnaire

L'Assemblée nationale décrète le 12 novembre 1789 qu'il y aura une municipalité dans chaque ville, bourg, paroisse ou communauté de campagne. Et en 1790, le département du Pas-de-Calais est créé.

La garde nationale et la fête de la Fédération

C'est à partir de la fin juillet 1789, lorsque les premiers signes de la Grande Peur apparaissent en Artois, que se forme la garde nationale.Très vite se font jour des manifestations de l'adhésion révolutionnaire dans certaines villes. Le 11 mai 1790, trois députés de la commune et de la garde nationale d'Arras s'adressent à l'Assemblée constituante pour lui proposer une fédération de toutes les gardes nationales.

La constitution civile du clergé et la vente des biens nationaux

Le 12 juillet 1790, l'Assemblée constituante vote la "constitution civile du clergé". Cette loi avait été précédée en février par la loi sur l'abolition des vœux monastiques dont le but était de dissoudre les ordres religieux contemplatifs considérés comme "inutiles". Avec la loi du 3 novembre 1789, la confiscation et vente des biens mobiliers ecclésiastiques marquait le début de son rejet par le nouveau pouvoir civil.

Joseph Lebon et la Terreur

À partir du mois de septembre 1793, la Révolution entre dans l'ère de la Terreur, incarnée dans notre département par "l'Ogre" Joseph Lebon.

Un peuple neuf pour un monde nouveau

Le citoyen ne doit plus rencontrer le moindre rappel du passé. Tel est le rêve de régénération des révolutionnaires qui transforment la société en une vaste école où un peuple enfant fait l'apprentissage de la citoyenneté.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits