Archives - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Affiche touristique de la Compagnie de Chemin de fer du Nord

Affiche en couleurs représentant une femme pieds nus, en costume de pêcheuse avec son mât et son panier en osier en bandoulière, descendant un sentier forestier menant à la plage. Au large, on aperçoit un grand nombre de voiliers. On lit ces inscriptions: "Chemin de fer du Nord. Paris-Plage le Touquet. 3 heures de Paris, 4 heures de Londres. L'Arcachon du Nord. 800 hectares de forêts de pins au bord de la mer".

Affiche de la Compagnie de Chemin de fer du Nord. Paris-Plage Le Touquet, l'Arcachon du Nord. 3 heures de Paris, 4 heures de Londres. 800 hectares de forêts de pins au bord de la mer. Archives Départementales du Pas-de-Calais, 17 FiB 1103.

Le document de cette quinzaine est une affiche publicitaire de la Compagnie de Chemin de fer du Nord pour promouvoir le tourisme au Touquet-Paris-Plage. Elle est illustrée par Robert Boullier, peintre douaisien, élève de l’Académie Julian en 1903, et a été imprimée par F. Champenois vers 1905.

L’affiche représente une touquettoise, arrêtée en bordure de forêt, allant nus pieds vers la plage pour pêcher des crevettes. Plus loin, des petits voiliers sont en mer.

Naissance du Touquet-Paris-Plage

Le Touquet-Paris-Plage voit le jour grâce à Alphonse-Jean-Baptiste Daloz qui, le 25 avril 1837, acquiert un terrain de 1600 hectares des garennes de Trépied, au hameau de Cucq, en vue de développer une activité agricole. Celle-ci n’étant pas très propice à Monsieur Daloz, il transforme en 1855 son domaine, baptisé alors "le Touquet", en forêt, y plantant des pins maritimes, des peupliers et des aulnes.

C’est en 1874, lors d’une visite d’Hippolyte de Villemessant, fondateur du journal Le Figaro, que l’expression "Arcachon du Nord" qualifie le domaine et que l’idée d’une station balnéaire nommée Paris-Plage prend forme. L’idée germe et se réalise : la station devient, grâce aux aménagements effectués par John Whitley, une station prisée de la bonne société parisienne et anglaise. Le 28 mars 1912, le domaine deviendra officiellement la commune du "Touquet-Paris-Plage".

La Compagnie de Chemin de fer du Nord

La Compagnie de Chemin de fer du Nord est fondée le 20 septembre 1845 par le banquier James de Rothschild et Jean-Henri Hottinger, dans le but d’exploiter la concession d’État de la ligne allant de Paris à la frontière nord de la France. Elle développe son réseau par la fusion avec d’autres compagnies et l’acquisition successive d’autres lignes.

Ainsi la ligne Amiens-Boulogne, qui dessert la gare d’Étaples-Le Touquet en 1847, a-t-elle été acquise par la compagnie dès juillet 1851 en fusionnant avec la société de Messieurs Lafitte et Blount. Un omnibus tiré par des chevaux en 1884 puis un tramway électrique en 1900, relient la gare à la station balnéaire.

Comme les six autres grandes compagnies de chemin de fer, celle du Nord cède sa place le premier janvier 1938, lors de la nationalisation des réseaux, à la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF).

Pour en savoir plus

  • fonds d’affiches touristiques dont certaines proviennent de la Compagnie de chemin de fer du Nord. Archives Départementales du Pas-de-Calais, 17 FiB
  • Pascale Bréemersch, Jean-Michel Decelle, Le chemin de fer dans le Pas-de-Calais des origines à 1914, Dainville, 1993. Archives Départementales du Pas-de-Calais, BHD 797
  • François Caron, Histoire de l'exploitation d'un grand réseau. La Compagnie du chemin de fer du Nord. 1846-1937, Paris-La Haye, 1973
  • Bruno Béthouart, Histoire de Montreuil-sur-Mer, Étaples, Le Touquet-Paris-Plage. Du Val de Canche à la Côte d'Opale, Toulouse, 2006. Archives Départementales du Pas-de-Calais, BHB 7125