Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 23 février 2020 - 06h42
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Découvrir > Découvrir en images > Expositions virtuelles > Pas-de-Calais, terre de sports : l'exposition virtuelle > Pratiques et spectacles sportifs au 20ième siècle : le temps des masses ?

Pratiques et spectacles sportifs au 20ième siècle : le temps des masses ?

Au lendemain de la première guerre mondiale, pratiques et spectacle sportifs se démocratisent et deviennent des éléments insécables de la culture de masse des individus. Dans le Pas-de-Calais, le football, la boxe et le cyclisme s’imposent définitivement comme des sports populaires, proches des valeurs ouvrières, notamment en pays minier : les perspectives de promotion sociale offertes aux meilleurs joueurs, l’identification individuelle et collective autour des exploits réalisés lors des championnats amateurs ou de la Coupe de France expliquent le succès du football amateur et de clubs tels que le Racing Club de Lens, qui rejoindra l’élite professionnelle en 1937. Spécialement aménagées, les enceintes sportives (stades, piscines, vélodromes, pistes d’athlétisme) accueillent des manifestations régulières qui attirent les foules et favorisent (au moins pour le football) l’éclosion du supportérisme, entretenu par les bulletins internes des clubs ou la presse locale et régionale, qui met en scène les exploits des premiers"héros sportifs", tel Georges Carpentier.

 

Retour au Sommaire

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits