Les Archives du Pas-de-Calais (Pas-de-Calais le Département) - Le 05 avril 2020 - 21h40
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Les Archives du Pas-de-Calais (Aller à l'accueil)

Pour pouvoir visualiser l'animation, vous devez télécharger le plugin Adobe Flash Player.

Flux RSS

Vous êtes dans : Archives > Chercher > Fonds et collections > Archives privées > 101 J : Papiers Deboffe-Lévesque

101 J : Papiers Deboffe-Lévesque

Dates extrêmes : 1861-1963
Importance matérielle : 40 cml

Présentation du contenu

Louis-Joseph-Émile Lévesque naît le 15 octobre 1822 à Arras où il occupe un poste de magistrat avant de devenir maire d'Houvin-Houvigneul. En 1858, il achète le château d'Houvin où il décède le 8 février 1895.

Sa fille, Amélie Lévesque, héritière du château d'Houvin, se marie à Pierre-Charles-Lucien Deboffe, propriétaire du château de Rebreuve.

Ce fonds regroupe des papiers relatifs à la gestion des châteaux d'Houvin et de Rebreuve, principales propriétés des familles Lévesque et Deboffe, parmi lesquelles se trouvaient également deux hôtels particuliers situés rue des Teinturiers à Arras, une propriété à Amiens et de nombreuses terres.

Nous n'avons que très peu d'informations sur le château d'Houvin. À l'époque de son acquisition par la famille Lévesque, en 1858, cette propriété était composée de 26 hectares, 65 ares et 31 centiares de pâtures, terre à labour et bois, d'un seul tenant. Elle lui avait été vendue 56 000 francs par Adolphe et Antoine-Constant de Hamel-Bellenglise.

À quelques kilomètres de là se trouvait le château de Rebreuve, entré dans le domaine de la famille Deboffes depuis le début du XIXesiècle. Cette propriété comprenait, à cette époque, un vaste bâtiment issu de l'ancienne ferme seigneuriale qui avait été remaniée, vers 1749, par la famille Boucquel. Éprouvé par la Révolution, en raison de l'installation d'un atelier de salpêtre, le château fut reconstruit en 1883, à la demande de M. Deboffe, par l'architecte hesdinois Clovis Normand qui procéda également à l'agrandissement des communs.

Notons que ce fonds contient de belles factures à en-tête, fin XIXe-début XXe siècle, d'entreprises du Pas-de-Calais (cotes 101 J 2-3).

Modalités d'accès

Accès libre sauf mauvais état.

Instrument de recherche

Répertoire numérique par T. Vermeulen, 2017.

L'Europe s'engage

archivespasdecalais.fr est cofinancé par l'Union Européenne. L'Europe s'engage en Pas-de-Calais avec le Fonds Européen de Développement Régional. (FEDER)

Vue en coupe d'un pont sous-marin.

copyright 2011 Pas-de-Calais le Département / Archives départementales | Mentions légales | Crédits