Archives - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Bécassine aux archives

Savez-vous que dans la série T, dédiée à l’enseignement, aux affaires culturelles et au sport, il existe plusieurs exemplaires originaux de la bande dessinée Bécassine ?

Nous conservons 3 exemplaires :

  • le 2 Bécassine en apprentissage (cote T 4270/52)
  • le 8 Bécassine voyage (cote T 4270/54)
  • et celui qui va nous intéresser, le n° 5 paru en 1918 Bécassine mobilisée (cote T 4270/53)

C’est en 1905, pour combler une page blanche de la revue La semaine de Suzette, qu’est créée Bécassine par Jacqueline Rivière (1851-1920).

De 1915 à 1918, Bécassine "s’engage" ; on y découvre une fière patriote, ennemie déclarée des "Boches". Cet exemplaire destiné aux enfants utilise un vocabulaire simple et un peu familier mais qui retranscrit bien les moments de tristesse et d’angoisse des civils. En effet, si Bécassine ne va pas se battre, elle est mobilisée mentalement. Ce document est intéressant par son approche différente des sujets d’actualité de l’époque, ici la guerre, et par le public qu’il cherche à sensibiliser : les enfants.

Voyez ici des manières peu orthodoxes de classer des dossiers, mais rassurez-vous, aux archives départementales nous employons des méthodes plus conventionnelles.

Bas de page d'une bande dessinée de Bécassine vêtue d'une robe verte et d'un tablier blanc. Elle porte des sabots et une coiffe blanche. Sur le premier dessin, un homme en costume lui désigne de grosses piles de dossiers à classer. La seconde image la montre manipulant maladroitement ces dossiers, des feuilles s'envolent. Dans la troisième, le même homme lui montre du doigt les dossiers rangés dans une armoire.

Bécassine mobilisée. Scénario : Caumery. Illustrateurs : Joseph Pinchon et Edouard Zier. Archives départementales du Pas-de-Calais, cote T 4270/53.